Stéphanie Geneix-Rabault

Maîtresse de conférences - HDR (sections CNU 7 et 18)
Pluralités linguistiques et culturelles d’Océanie : création, description, valorisation, formation

Biographie

Une approche plurielle aux contours musicaux
J’ai toujours été fascinée par les musiques et par le langage : le langage dans sa dimension musicale et la musique comme forme de langage. Plurilingue et polyinstrumentiste, j’expérimente depuis mon enfance les nombreuses voix/voies des musiques (des chants intimes aux performances publiques de bals en fest-noz, de concerts en festivals). Les questions musilinguistiques font donc partie intégrante de mon vécu et me paraissent particulièrement signifiantes sur les plans scientifiques.

Mes années doctorales ont été rythmées par des enquêtes régulières sur les terrains océaniens, notamment lors des festivals des arts mélanésiens et du Pacifique, adossées à une formation universitaire en ethnomusicologie et en linguistique (Paris IV-La Sorbonne-LACITO-CNRS). Cette formation a d’une part nourri mon désir d’interdisciplinarité : celui de cheminer entre disciplines, de combiner plusieurs approches pour qu’elles se fécondent et s’enrichissent mutuellement ; d’autre part, celui de transposer certaines méthodes (socio)linguistiques à l’étude de systèmes musicaux : la description du langage musical étant en plusieurs points comparable au travail sur les structures de base d’une langue.

Cette approche transversale définit ma recherche, ses questionnements, ses contours et son organisation.

Programme de recherche en cours

  • 2018-2021 : À travers chants. Recherche-action ERALO-UNC et DENC, avec le soutien financier de la MAC-Hautsariat de la Nouvelle-Calédonie.

Encadrements

  • 2018 : Portfolios professionnels, DU FLES-Interculturalités (UNC).
  • 2017-2018 : Mémoires M1M2-Master EOP (UNC).
  • 2016-2017 : Mémoires de DU LCOA (ESPE-UNC).
  • 2013-2014 : A. Kasovimoin, L’éveil aux langues kanak et océaniennes. Vers une prise en compte de la diversité culturelle et linguistique en Nouvelle-Calédonie, mémoire de M2 Master Francophonie, Plurilinguismes et Médiations Interculturelles, UNC, Université de Rennes 2, Nouméa, 67 pages. [dir. V. Fillol et S. Geneix-Rabault].
Dernières publications
  • DOTTE, A.-L., FILLOL, V., GENEIX-RABAULT, S., RAZAFIMANDIBIMANANA, É., et WACALIE, F. (sous presse). « Wi Norè. Actions formatives et artistiques pour les langues autochtones en Nouvelle-Calédonie », in UNESCO, Appel mondial à la communication de recherche/Année internationale des langues autochtones 2019.
  • GENEIX-RABAULT, S., FILLOL, V., VANDEPUTTE, L., et COLOMBEL-TEUIRA, C.,  (sous presse). « Dans le cadre de la photographie : les écrits de/dans la ville de Nouméa », in RAZAFIMANDIMBIMANANA, E. (dir.), Langues et images photographiques, Louvain-La-Neuve, EME-Editions.
  • GENEIX-RABAULT, S., et STERN, M. (co-dir.) 2021. Quand la musique s’en mêle dans le Pacifique Sud – Création musicale et dynamiques sociales, Paris, L’Harmattan, Cahiers du Pacifique Sud Contemporain.
  • GENEIX-RABAULT, S. et FILLOL, V., 2021. « PariPari. Viv(r)e les langues avec la chanson », in VILLA-PEREZ, V. (dir.), Minorations en chansons. Approches sociolinguistiques, Bruxelles, EME, collection « Proximités », 135-150.
  • GENEIX-RABAULT, S., 2020. « (Re)lier sensible et langues : retour une expérience formative », in CHAPLIER, C. et LUMIERE, E. (coord.), « Le rôle des sens et des émotions pour enseigner ou apprendre une langue-culture : cas de l’enseignement secondaire et supérieur », Langues Modernes, 2/2020, 138-145.
  • GENEIX-RABAULT, S., DOTTE, A.-L., et BEARUNE, S., 2020. « Heeun Kot- « Soyons unis, devenons frères » Un hymne sur air de « destin commun » en Nouvelle-Calédonie », in BACOT, P., BONNET, V. et GENTON, F. (coord.), « Chanter le collectif. Hymnes nationaux, patriotiques, partisans, sportifs… », Mots. Les langages du politique 124/3, 25-41.
  • FILLOL, V., GENEIX-RABAULT, S., et RAZAFIMANDIMBIMANANA, E., 2019. « La créativité en formation, Contextes & Didactiques, n° 14, décembre 2019. [En ligne], 14 | 2019, mis en ligne le 15 décembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/ced/1497 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ced.1497
  • GENEIX-RABAULT, S., 2019. « Des airs de kaneka à Nouméa. Diversité de langues et de musiques pour un répertoire pluriel », in DAMONT-GUILLOT, A. et BACHIR-LOPUYT, T. (dirs.), Une pluralité audible. Musiques et mondes sonores en contact, Tours, Presses universitaires de Tours, 49-65.
  • DINVAUT, A., FILLOL, V., et GENEIX-RABAULT, S., 2019. « Les arts tissent : les littéracies artistiques et plurilingues comme outils de formation », Plaidoyer pour la variation. Mélanges en hommage à Marielle Rispail,  EME/Académia, collection « Proximités – Sciences du langage », 85-108.
  • DOTTE, A.-L.,  GENEIX-RABAULT, S., et VANDEPUTTE-TAVO, L., 2017. « Noumea at the Crossroad of New Caledonian Multilinguialism: Diasporas and Linguistic Norms », in Pacific Languages in Diaspora, Amerasia Journal, 13-32.
  • GENEIX-RABAULT, S., 2017. « Musiques kanak en mouvement : contextes, enjeux et institutionnalisation en Nouvelle-Calédonie », in « Construire des « patrimoines en mobilité » : acteurs, circuits, réseaux », Revue Autrepart, Paris, IRD-Sciences sociales du sud.
  • GENEIX-RABAULT, S., 2017. « Francophonies océaniennes dans le multilinguisme. Créativité littéraire et voix contemporaines slamées : contextes, enjeux et mises en voix (Nouvelle-Calédonie) », in PFERSMANN, A et PORCHER-WIART, T. (dirs.), Francophonies océaniennes, revue Interculturel Francophonies.
  • COLOMBEL-TEUIRA, C., FILLOL, V., GENEIX-RABAULT, S., et VANDEPUTTE-TAVO, L., 2016. Pratiques plurilingues et artistiques à Nouméa : où sont les langues de France, Rapport de recherche, Nouméa, UNC/CNEP/DGLFLF, décembre 2016.
  • COLOMBEL-TEUIRA, C., FILLOL, V., et GENEIX-RABAULT, S. (dir.), 2016. Littéracies en Océanie : enjeux et pratiques, L’Harmattan, Collection Portes Océanes.

Ensemble des publications